TGSS Alumni Blog

The Networking and Knowledge Exchange Hub

De Nouakchott à Toulouse et du Pétrole aux énergies renouvelables.

Leave a comment

A 350kms des côtes mauritaniennes sur un bateau de forage, en mission pour la société dans laquelle je travaille (Société Mauritanienne des hydrocarbures), J’ouvre une page web du site de Tullow oil et fit ma grande surprise quand je vois la rubrique « tullowgroupscholarships ». Ce programme instauré par ce group pétrolier Tullow Oil PLC offre des bourses à plusieurs pays africains dans lesquels il opère.

Il était 6h du matin, le soleil faisait son apparition, J’ai pris le temps de parcourir en long et en large cette rubrique en me concentrant sur les critères à remplir. A ma descente à 6h PM, je me suis mis devant mon ordinateur portable sur mon bureau où je pouvais observer le couché du soleil, ainsi fit ma grande motivation de compléter le formulaire destiné à candidater.

Des jours passèrent, à mon réveille la première chose que je souhaitais voir était un massage de British Council dans ma  boite mail.  Ce message arriva au mois de mars 2014 en pleine mer également et sur le même bateau de forage, dans lequel on m informé non seulement de ma sélection mais aussi de ma convocation à un entretien à Nouakchott la capitale mauritanienne.

Un problème crucial se posa à mon niveau, ma mission en mer ne prenait fin que 2jours après la date retenue pour mon entretien en ville.  J’ai alors contacté immédiatement mes supérieurs hiérarchiques pour leur faire part de la situation mais avec une crainte qu’on me dise que la mission ne peut pas être écourtée.  Mon Directeur qui accueillît la nouvelle avec joie,  m’autorisa à venir faire mon entretien.

En réalité, mon attente n’a duré que quelques dizaines des jours pour  avoir la grande nouvelle qui celle de ma sélection définitive par British Council mais pour moi ce fut des mois car j’attendais avec impatience ce jour.

Mon Choix portait sur la France par la qualité et le sérieux dans les écoles et universités de ce pays et plus particulièrement sur la grande et bonne réputation de l’institut national polytechnique (INP). Ma candidature fût acceptée par l’INP de la ville de Toulouse qui est considéré comme une école de référence en France et en Europe toute entière pour faire un mastère spécialisé de 12 mois  en « Nouvelle Technologie de l’Energie (NTE). Bien qu’envoyé par une entreprise pétrolière, les études que j’envisageais portée sur les énergies renouvelables. La Mauritanie comme la plupart des pays africains gorge d’énergies inépuisables mais inexploitées parmi lesquelles l’énergie solaire ou encore l’énergie éolienne. Le changement climatique attribuable à la pollution, et à ses effets sur le milieu naturel, est au premier rang des préoccupations environnementales depuis la conférence « Sommet de la Terre », en 1992. En outre, les deux crises du pétrole des années 70 ont contraint les pays industrialisés à bien examiner l’emploi qu’ils font de leurs ressources et à prendre des mesures pour ne plus dépendre quasi uniquement des hydrocarbures pour leurs besoins en combustibles. C’est ainsi que, nous qui sommes issus des pays envoie de développement devrions nous pencher sur ces substituts, d’où ma passion pour cette spécialité.

Le Soleil constitue une énorme source d’énergie dans laquelle nous baignons en permanence mais aussi une source intarissable. Mon mastère en France serait donc axé dans cette logique d’idée.

C’est ainsi qu’au début du mois de septembre 2014, j’entamais le voyage  tant attendit vers ce pays où le climat est diamétralement opposé à celui de mon pays. J’ai pris l’avion à l’aéroport international de Nouakchott pour l’aéroport de Paris Charles De Gaul via Dakar puis Bruxelles.   Je ne pouvais expliquer ce que je ressentais ce jour. Mon émotion était partagée entre la joie  de saisir cette opportunité qui m’a été offerte et la crainte de quitter mon pays pour an et de me retrouver dans un endroit inconnu avec des personnes inconnues.

A mon arrivée dans un jour ensoleillé, j’ai été accueilli à l’aéroport de Paris par un chauffeur qui m’a conduit au siège du réseau n+i à paris où 2 collaboratrices de ce réseau  m’attendaient. Après un briefing sur le déroulement de mon séjour en France, un tas de documents et de cadeaux déjà préparés  m’ont  été remis sur place parmi lesquels un compte bancaire, un kit (sac, batterie secours, stylo, cartes des lieux à visiter…), une puce et une carte d’appels, mon billet de train pour rejoindre Toulouse, 3 réservations pour des visites des lieux touristiques à Paris….

Je suis resté 3jours et 3nuits dans un hôtel à Paris à la charge du réseau n+i avant de rejoindre la ville où je devais étudier (Toulouse) qui se trouve à plus de 600km de Paris. Durant ces jours où il faisait beau, j’ai pu découvrir la beauté et les merveilles des certains endroits de cette somptueuse ville de Paris grâce aux réservations faites par n+i avant mon arrivée.

3jours passèrent avant de prendre le train pour la ville rose (Toulouse) au sud de la France et le voyage dura 7h de temps au cours desquelles je n’ai cessé de contempler le beau paysage de ce pays du Nord au Sud. A mon arrivée, un représentant du réseau n+i était déjà à la gare pour m’accueillir et me conduire à ma résidence réservée par ce même réseau. Il faisait encore plus beau dans cette ville ou le climat était beaucoup clément par cette période. En gros ma prise en charge depuis l’aéroport de Paris jusqu’à ma résidence était chouette.

J’ai passé 1 mois avant de percevoir ma première bourse, le coût de la vie était beaucoup plus cher que dans mon pays. La location mensuelle de ma chambre pouvait m’octroyer une villa à Nouakchott pour la même durée.

Mon inscription a été facile grâce au responsable de ma formation qui a été toujours sympa avec moi. Ayant été briefé par British Council sur les éventuelles difficultés que je pourrais rencontrer, je m’étais alors préparé psychologiquement. Au début, je sentais une sorte de réticence des gens, mais j’ai pu très vite surmonter cet obstacle et mon  intégration a été facilitée par mes collègues de classes qui m’ont vite accepté.

Mais j’avoue qu’après 15ans, la reprise des bancs de l’école n’a pas été facile au début. Forte heureusement,  j’ai pu me rattraper très vite avec les cours de mise à niveau prévus dans le programme de ma formation. Plusieurs mois passèrent avant que le temps ne devienne moche,  ainsi l’hiver fit son entrée, la pluie et le froid s’installèrent. Mon expérience d’Algérie m’a beaucoup servi pour m’adapter à ce type de climat. Tout se passa à merveille pour moi. Les cours duraient  toute la journée et à cheval entre 3écoles différentes et toute de renommée (ENSEEIHT, ENSIACET et l’Université Pau Sabatier).  Et depuis tout se passa bien pour moi sauf bien sur le froid glaciale qui règne ici en particulier durant  le mois de février où la neige était au rendez vous.

 

Actuellement tout se passe comme sur des roulettes à part le fait que je suis toujours à la recherche d’un stage de fin d’étude. J’espère être à la hauteur de mes ambitions qui seraient de contribuer de façon significative au développement de mon pays la Mauritanie et de l’Afrique en générale. Il est grand temps pour nous de songer à l’exploitation des énergies inépuisables que la nature nous a offertes.

Un grand merci à Tullow Oil, à British Council, à N+i, à la SMHPM, à mon responsable de formation et à tous ceux qui, de près ou de loin ont contribué à la mise en place des dispositions pour faciliter ces différentes tâches qui n’étaient  pas du tout évidentes. Nous encourageons vivement cette compagnie pour le développement du capital humain dans ce continent qui en a tant besoin. Nous lançons à appel à tous nos gouvernants de faciliter la mission à ces sociétés comme Tullow qui prônent le développement de notre cher continent.

 

L’Auteur

 L’auteur est Diabira Coly. Diabira Coly  est un boursier TGSS de la Mauritanie. Diabira Coly étudiant en Mastère spécialisé en Nouvelle technologie de l’énergie dans la ville de Toulouse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s